Schéma de Cohérence Territoriale

Les instances politiques


dsc_0941

Le Syndicat Mixte du Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) de la région Flandre-Dunkerque regroupe aujourd’hui deux établissements publics de coopération intercommunale, la Communauté Urbaine de Dunkerque et la Communauté de Communes des Hauts de Flandre.

Il est présidé par Bernard WEISBECKER,
Maire de Leffrinckoucke
et Vice-Président de la Communauté Urbaine de Dunkerque.

Conférence des maires


Conférence des maires 2015
Conférence des maires 2015

Une fois par an, les maires du territoire du SCoT se réunissent dans le cadre d'une conférence pour échanger sur l'avancement de la procédure de mise en révision (présentation des études, méthodologie, calendrier...) et débattre des grandes orientations du projet.

Retrouvez les documents de la conférence des maires 2016 dans l'espace membre.

Le comité syndical


comité-syndical

Le comité syndical est composé de 15 élus délégués de la Communauté Urbaine de Dunkerque et de la Communauté de Communes des Hauts de Flandre.

Pour la Communauté Urbaine de Dunkerque :

  • BAILLEUL ROCHART Barbara
  • BASSEMON Francis
  • CAREME Damien
  • DECOOL Jean
  • KERKHOF Isabelle
  • MONTET Bernard
  • RINGOT Bertrand
  • ROMMEL Eric
  • VERGRIETE Patrice
  • WEISBECKER Bernard
Pour la Communauté de Communes des Hauts de Flandre :

  • BRONGNIART Bruno
  • FIGOUREUX André
  • LAPORTE Régis
  • LEY Christian
  • WAYMEL Luc

Le Bureau est composé de :

  • WEISBECKER Bernard, Président
  • FIGOUREUX André, Vice-Président
  • VERGRIETE Patrice, Vice-Président

 

 

 

Les groupes de travail


Trois groupes de travail thématiques se réunissent régulièrement pour partager les enjeux et définir les objectifs du futur SCoT. Ces groupes sont composés d’élus volontaires et sont co-présidés par deux élus.

Territoire attractif et solidaire

Co-présidents : Isabelle Kerkhof et Michel Delforge

Le groupe travaille sur les questions suivantes : Quel nombre de logements pour accueillir la population du SCoT ? Quels types de logements sont nécessaires pour assurer ses besoins et permettre une fluidité du parcours résidentiel ? Où les construire ? Quelle répartition entre EPCI ? Dans quelles communes ? en tenant compte de l’accessibilité et des transports collectifs existants, des risques…

Comment les construire ? en renouvellement ou en extension ? Avec quelle densité? Pour permettre de réduire la consommation en espaces naturels et agricoles.

Territoire de projet
Co-présidents : F. Bassemon et P. Bouttemy Le groupe aura à aborder les questionnements suivants :

Comment et où accueillir les nouveaux emplois du territoire ? En ZAE ? en développant l’activité dans les tissus urbains ? Quels niveaux de services offrir en termes de mobilité, de desserte numérique… ? Quels sont les axes de la politique touristique ? Quels nouveaux appuis (hébergement, diversification activité, équipements ? Culture : quels sont les grands projets ? Les points d’appuis (patrimoine) ? Numérique : quelle est l’ambition ? Quels niveaux de service ? pour les habitants ? les entreprises… ? Agriculture : quel projet de territoire ? Quelle place pour  l’agriculture de proximité ? L’agriculture industrielle ? biologique ? … Commerce/artisanat : quelle armature commerciale ? Quel équilibre entre le commerce de proximité / les zones commerciales ? Quelles localisations préférentielles des commerces ?...

Territoire naturellement évolutif
Co-présidents : C. Delassus et J.F. Montagne

Ce troisième groupe aura à répondre aux questions suivantes :

Comment poursuivre la traduction de la trame verte et bleue régionale ? Comment préserver et remettre en bon état les continuités écologiques ? Lesquelles et pour quelles espèces ? Quels espaces et paysages à protéger (bâti ou non) ? Quelle ambition de qualité pour l’eau, l’air ?

Quel projet de transition énergétique pour le territoire ? Quel objectif de maîtrise de la consommation énergétique ? de production d’énergie renouvelable ? Comment prendre en compte les risques naturels et technologiques ? Quel développement du territoire ?
moulin2
missions

Les missions

Les missions du Syndicat Mixte sont les suivantes :

  • élaborer, évaluer, réviser et mettre en œuvre le schéma de cohérence territoriale,
  • constituer une instance de réflexion, de concertation et de gestion de l’espace commun,
  • établir avec les structures voisines un dialogue sur la gestion des espaces limitrophes,
  • suivre l’élaboration, la révision et la modification des Plans locaux d’urbanisme.
administration

L’ administration

Le suivi administratif, comptable, financier est assuré par une équipe composée de 4 personnes :

  • Patrick LAMBERT, Secrétaire général
  • Sylvie DELATTE, Chef de mission SCoT
  • Benjamin DASSONVILLE, Chef de mission SCoT
  • Catherine RENOU, Responsable du secrétariat et de la gestion comptable
logo-agur

La maîtrise d’œuvre 

Les travaux d’élaboration et de révision du Schéma sont confiés à l’Agence d’Urbanisme et de Développement de la région Flandre-Dunkerque (AGUR), maître d’œuvre.

L’AGUR assure l’animation des groupes de travail thématiques et la rédaction des documents soumis à l’approbation des élus.

  • Franck MERELLE, Directeur général
  • Isabelle RICHARD, Directrice de la planification stratégique et chef de projet SCOT

http://www.agur-dunkerque.org